BOND SCAM a fait l’objet d’une enquête en vertu de la Loi sur la prévention du blanchiment d’argent; AG dit à la Cour

Le département du procureur général a informé le tribunal de première instance de Colombo jeudi (16) enquêtes contre l’ex-gouverneur de la Banque centrale Arjuna Mahendran et 07 autres accusés en ce qui concerne l’escroquerie cbsl bond de 2015, se poursuivent en vertu des dispositions de la Loi sur la prévention du blanchiment d’argent.

Lanka Jayaratne, premier magistrat de Colombo, a ordonné au Département des enquêtes criminelles de faire état de ses progrès dans le cadre de ces enquêtes le 12 novembre.

Le procureur général était représenté par haripriya Jayasundara, solliciteure générale adjointe principale.

Aujourd’hui, le procureur nalin De Silva comparaît pour Stella A. Dissanayake et Sunil Premaratne, qui avaient investi dans des bons du Trésor de cbsl en 2015 par l’intermédiaire de Perpetual Treasuries Limited qui opérait en tant que courtier principal, a demandé au tribunal d’émettre une ordonnance de re-paiement des deux investisseurs, si leurs investissements étaient arrivés à échéance.

Haripriya Jayasundara, solliciteur général adjoint principal, a déclaré que l’accusation ne soulèvera aucune objection si l’ordonnance est rendue contre le gouverneur de la Banque centrale.

06 suspects cités dans cette affaire, dont Arjun Aloysius, Geoffrey Aloysius et Kasun Palisena, étaient présents au tribunal aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *